EN

Arthrographie & infiltration

L’arthrographie est un examen radiologique (rayons X) consistant à introduire un produit de contraste (colorant) à l’intérieur d’une articulation (épaule, hanche…) suivi de la prise de radiographies. L’injection du produit de contraste iodé permet de confirmer la bonne position de l’aiguille avant l’injection du médicament (ex. : cortisone).

L’arthrographie peut permettre de détecter des anomalies de ligaments ou de ménisques qui ne sont pas visibles sur des radiographies simples sans colorant. Elle peut aussi servir à introduire des médicaments (cortisone ou autre) à l’endroit précis demandé par le médecin référent. Les articulations les plus fréquemment examinées sous guidage fluoroscopique sont : épaule, hanche, genou et cheville.

Le patient est couché, le radiologiste fait une anesthésie locale puis il guide son aiguille avec l’aide d’un écran jusqu’à ce qu’il atteigne la position adéquate

Services offert:

  • Arthrographie thérapeutique

    Infiltrations articulaires

    Il s’agit d’une technique où le radiologue injecte un produit anti-inflammatoire, tel que la cortisone, dans l’articulation. Il procède au positionnement de l’aiguille sous vision directe, une fois au bon endroit, le médicament est injecté.

    Indications: ces techniques visent à soulager les douleurs articulaires ou péri-articulaires dues à de l’arthrose ou à de l’inflammation.

    Il est important d’apporter, lors de votre examen, vos images et rapports des examens pertinents faits ailleurs (Rayons X, IRM, CT-Scan, Échographie).  Ceci est nécessaire à des fins de comparaison.

    Après l’infiltration ou l’arthrographie:
    • Dans les heures qui suivent l’examen, un inconfort peut être ressenti au site de la ponction.

    Quelques personnes auront des douleurs (soulagées par le Tylenol ou Advil ainsi que des compresses) pendant une journée ou deux.

    Arthrographie distensive de l’épaule

    Un produit visible aux rayons-x (iode) sera préalablement injecté dans l’articulation de l’épaule. Cet examen permet ensuite d’injecter un médicament (cortisone) et un analgésique local dans le but de distendre la capsule articulaire de l’épaule et vous permettre de reprendre les mouvements habituels.

    À moins d’avis contraire de votre médecin référent, il est recommandé de consulter en physiothérapie pour connaître les exercices à effectuer suite à votre examen.

    Genou – injection de Synvisc

    Une articulation saine se compose de cartilage et de liquide synovial, qui protègent les os contre les chocs et les frottements. Dans une articulation arthrosique, le cartilage s’effrite et le liquide synovial ne peut plus jouer son rôle protecteur. Il y a alors un frottement entre les os qui cause de la douleur, de la raideur articulaire et un gonflement.

    Une injection de Synvisc aide à protéger l’articulation du genou en formant un coussinet qui protège et lubrifie l’articulation de manière optimale. Le produit injecté a montré sa capacité à réduire la douleur de l’arthrose de façon significative et prolongée.

    Les avantages du Synvisc:
    • Lubrifie et protège l’articulation
    • Réduit la douleur et l’inconfort de l’arthrose
    • Aide à protéger le cartilage contre certaines lésions
    • Peut retarder le besoin d’une prothèse complète du genou
    • Aide à reprendre ses activités habituelles

    Durée de l'examen 30 MINUTES


    Examen couvert par la RAMQ


    PRÉPARATION

    Être à jeun

  • Pré-IRM
    Cet examen a pour but d’injecter un produit (Magnevist) permettant de rehausser les images en résonance magnétique. Une substance visible aux rayons-x (iode) sera préalablement injectée dans l’articulation pour s’assurer du bon endroit qui doit être visualisé.

    Durée de l'examen 30 MINUTES


    Examen couvert par la RAMQ


    PRÉPARATION

    Être à jeun

  • Infiltration de la colonne
    • Bloc facettaire
      Cet examen permet d’injecter un médicament (cortisone) accompagné d’un analgésique local, au pourtour des facettes articulaires situées de chaque côté de la colonne vertébrale. Le but souhaité est de soulager une douleur récurrente.

      Durée de l'examen 30 MINUTES


      Examen couvert par la RAMQ


      PRÉPARATION

      Être à jeun
    • Bloc foraminal lombaire
      Cette procédure se fait avec l’appareil de tomodensitométrie (CT-Scan) de Westmount Square

      Cet examen permet d’injecter un médicament (dexaméthasone) accompagné d’un analgésique local près d’un foramen (petite ouverture laissant passer un nerf situé de chaque côté de la colonne). Le but souhaité est de soulager une douleur récurrente souvent causée par une compression sur le nerf.

      Durée de l'examen 30 MINUTES


      Non-couvert par la RAMQ


      PRÉPARATION

      Être à jeun 3 heures avant l’examen.  Être accompagné.
    • Bloc épidural
      Cet examen permet d’injecter un corticoïde entre deux vertèbres dans l’espace épidural, zone qui entoure un sac contenant les racines nerveuses.

      Le but de cette infiltration est d’injecter une quantité minimale d’anti-inflammatoire (cortisone) pour diminuer l’inflammation entre le nerf et le disque intervertébral. Cette infiltration se déroule en position couchée sur le ventre. Après désinfection de la peau, une aiguille est introduite entre 2 vertèbres au niveau de la colonne lombaire jusque dans l’espace qui entoure le sac contenant les racines nerveuses (l’espace épidural). Ce geste est généralement peu douloureux.

      À notre clinique de Westmount Square nous effectuons aussi l’infiltration du nerf pudental (nerf honteux) ; Cette procédure se fait avec l’appareil de tomodensitométrie (CT-Scan).

      Durée de l'examen 30 – 60 MINUTES


      Non-couvert par la RAMQ


      PRÉPARATION

      Être à jeun 3 heures avant l’examen.  Être accompagné.

    Bloc facettaire

    Cet examen permet d’injecter un médicament (cortisone) accompagné d’un analgésique local, au pourtour des facettes articulaires situées de chaque côté de la colonne vertébrale. Le but souhaité est de soulager une douleur récurrente.

    Durée de l'examen 30 MINUTES


    Examen couvert par la RAMQ


    PRÉPARATION

    Être à jeun

    Bloc foraminal lombaire

    Cette procédure se fait avec l’appareil de tomodensitométrie (CT-Scan) de Westmount Square

    Cet examen permet d’injecter un médicament (dexaméthasone) accompagné d’un analgésique local près d’un foramen (petite ouverture laissant passer un nerf situé de chaque côté de la colonne). Le but souhaité est de soulager une douleur récurrente souvent causée par une compression sur le nerf.

    Durée de l'examen 30 MINUTES


    Non-couvert par la RAMQ


    PRÉPARATION

    Être à jeun 3 heures avant l’examen.  Être accompagné.

    Bloc épidural

    Cet examen permet d’injecter un corticoïde entre deux vertèbres dans l’espace épidural, zone qui entoure un sac contenant les racines nerveuses.

    Le but de cette infiltration est d’injecter une quantité minimale d’anti-inflammatoire (cortisone) pour diminuer l’inflammation entre le nerf et le disque intervertébral. Cette infiltration se déroule en position couchée sur le ventre. Après désinfection de la peau, une aiguille est introduite entre 2 vertèbres au niveau de la colonne lombaire jusque dans l’espace qui entoure le sac contenant les racines nerveuses (l’espace épidural). Ce geste est généralement peu douloureux.

    À notre clinique de Westmount Square nous effectuons aussi l’infiltration du nerf pudental (nerf honteux) ; Cette procédure se fait avec l’appareil de tomodensitométrie (CT-Scan).

    Durée de l'examen 30 – 60 MINUTES


    Non-couvert par la RAMQ


    PRÉPARATION

    Être à jeun 3 heures avant l’examen.  Être accompagné.

Reviews
Reviews